Les Catacombes

Pour votre gouverne

The game
51 rue du Cardinal Lemoine
75005 Paris

Ligne 10 : Station Cardinal Lemoine
Lignes 7 et 10 : Station Jussieu

http://www.thegame-france.com

Juin se termine et l’été pointe le bout de son nez… Il fait beau mais nous, nous décidons de nous enfermer dans Les Catacombes de The game.

Une nouvelle fois, comme pour Braquage à la française et La danseuse parisienne, l’enseigne ne propose qu’une seule salle pour cette énigme. Il est donc impossible que plusieurs équipes s’affrontent en même temps dans la pénombre des Catacombes.

Si tenter l’expérience ne vous fait pas peur, cela vous coûtera la modique somme de 23€ à 30€ par personne. Comme d’habitude, le prix dépend du nombre d’aventuriers qui composent votre équipe.

Le scénario ?

La rue du Cardinal Lemoine recèle bien des secrets… C’est ce que comprend l’enseigne lorsqu’elle s’y installe en découvrant un accès caché aux Catacombes de Paris. Mais ce n’est pas tout !
Figurez-vous qu’un homme y a été enterré avec son trésor. Rien que ça ! Vous l’aurez compris, si vous osez pénétrer dans cet obscur lieu parisien, sachez que votre devoir sera de retrouver celui-ci.

Cela vous semble simple ? Ne partez pas trop confiant car, comme d’habitude, le temps joue contre vous. Vous n’avez que soixante minutes pour accéder aux Catacombes, trouver le trésor et vous échapper.

Alors, prêt à jouer les braves ?

Les catacombes - photo 2

Et tout le toutim…

The game ne déroge pas à la règle puisque nous recevons un texto, dès le réveil, nous invitant à défier Les Catacombes. Un poil stressés, un peu excités, mais encore une fois très motivés, il nous tarde que l’aventure commence !

Notre arrivée chez The game s’accompagne d’un petit pincement au cœur. En effet, il s’agit de notre troisième et dernière aventure chez eux. Nous regrettons déjà l’accueil chaleureux qui nous est offert à chaque visite. D’autant plus que Maxime, l’un des créateurs de l’enseigne, nous reconnaît avant même que nous franchissions le seuil de la porte. Nous réalisons alors que notre blog commence à porter ses fruits. Voilà qui nous donne la banane !

Une fois entrés, nous sommes accueillis par notre game master qui nous propose un verre. La capitale étant écrasée par la canicule, ce jus d’orange bien frais tombe à pique ou à trèfle si vous préférez.
Le scénario expliqué, nous comprenons que l’un d’entre nous va être fait prisonnier. Pas de surprise puisque nous en avions entendu parler et avions déjà décidé de notre captif.
Deux d’entre nous devrons donc trouver l’entrée des Catacombes pour délivrer le troisième avant de commencer réellement l’aventure.

Le jeu démarre. Nous trouvons rapidement l’entrée des Catacombes puis réussissons à délivrer notre acolyte. Premier constat : il fait très sombre ! Pas étonnant pour un lieu de sépulture… Pour nous aider à y voir clair dans ce cimetière, nous ne sommes munis que de lampes frontales. La grande classe ! Ou pas.

Nous commençons tous les trois le travail de fouille que nous finissons très rapidement. Une fois les indices réunis, nous comprenons qu’il faudra réaliser une série de petites épreuves afin de trouver le trésor. L’ordre importe peu. Ce fonctionnement est différent des autres escape games auxquels nous avons participé. Il y a bien quelques cadenas à ouvrir mais très peu d’énigmes à résoudre.

Nous réalisons facilement les épreuves à l’exception d’une qui nous pose de sérieux problèmes. Nous perdons beaucoup de temps dessus et finissons par nous en sortir grâce à notre game master qui nous demande de réaliser un petit défi en échange d’un précieux indice.
Rassurez-vous, aucun joueur n’a été maltraité au cours de cet escape game.

Une fois les épreuves réalisées, nous découvrons le trésor. La fin approche et nous devons maintenant sortir des Catacombes. Pour cela, une dernière énigme est à résoudre ; celle-ci se rapproche plus de ce qui nous a été proposé lors de nos précédentes expériences.

L’adrénaline monte en fin de jeu. Nous parvenons à retrouver la lumière du jour en 57 minutes et 41 secondes.
Heureux mais sales et poussiéreux, nous réalisons notre sixième sortie consécutive. Carton plein !

Ok catacombes

Après délibération du conseil

Si vous avez toujours rêvé de participer à Fort Boyard mais que vous n’avez pas la notoriété nécessaire pour intégrer l’émission, sachez que cet escape game est fait pour vous !
Quoi ? Vous n’avez même pas dit « Allô » devant les caméras de NRJ 12 ? Dommage…

En ce qui nous concerne, nous devons avouer que cette énigme nous a surpris puisqu’elle correspondait moins à nos attentes. Les défis, toujours bien pensés, sont sympathiques et la fin du jeu très chouette mais le manque de cadenas à ouvrir et d’énigmes cognitives à résoudre s’est fait sentir.

Même si nous n’avons aucun regret, vous l’avez bien compris, cette salle n’est pas celle que nous avons préférée. Cependant, nous devons quand même reconnaître que l’ambiance créée correspond parfaitement au thème annoncé.

Après avoir participé à toutes les énigmes de The game, nous devons avouer que l’enseigne a réalisé un bel exploit. Les trois salles de très bonne qualité, les univers différents et l’accueil incomparable à ce que nous avons pu vivre auparavant nous laissent penser que nous avons trouvé nos chouchous.

Bulletin scolaire

Décor :4
˜Fouille :1
˜Réflexion :3
Difficulté générale :3

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :