Very bad night

Pour votre gouverne

One hour
24 rue Emile Lepeu
75011 Paris

Ligne 2 : Station Alexandre Dumas
Ligne 9 : Station Charonne

http://one-hour.fr

Après quelques semaines de calme sur ce blog mais pas dans nos vies, nous décidons de repartir en quête de fun ! Direction une toute nouvelle salle qui vient de voir le jour et qui, d’après ce que nous avons entendu, a l’air délirante : Very bad night chez One hour !

Si vous voulez vous amuser entre potes, choisissez-les bien ! Une seule salle existant, vous ne pourrez jouer qu’avec 4 de vos amis au maximum. Avec vous, ça fait donc 5 joueurs… Ne vous trompez pas !

Pour avoir la gueule de bois dans l’appartement d’un inconnu et vous remémorer votre folle soirée, il vous faudra perdre entre 18 et 30€, alcool inclus. Tout dépend du nombre de convives et de l’heure à laquelle vous vous êtes réveillé.

Le scénario ?

Hier, c’était de la pure folie. Vous vous souvenez ? Eh bien non… C’est normal ! Vous êtes au lendemain d’une soirée difficile et venez de vous réveiller dans l’appartement d’un inconnu. Dur !

À en juger par l’état des lieux et de votre haleine, la soirée semble avoir été bien arrosée… Mais vous, vous ne vous souvenez de rien.

Qu’a-t-il bien pu se passer hier soir ? Il va vite falloir vous remémorer cette soirée, remettre les événements dans le bon ordre et vous échapper de cet appartement. Il paraît que le propriétaire rentre dans une heure…

ohpresse2
Et tout le toutim…

De notre dernière visite chez One hour, nous nous rappelons un fait assez drôle : nous avions mis cinq bonnes minutes à trouver l’entrée de l’enseigne. Sachez qu’aujourd’hui, une superbe plaque indique que vous êtes au bon endroit ! Vous voilà rassuré, vous n’êtes pas perdu ! Enfin, pas encore…

Arrivés à l’heure, nous sommes accueillis par notre maître du jeu qui nous fait directement monter à l’étage. Voilà encore une nouveauté sympa dans les locaux de One hour !

Après une petite discussion, notre maître du jeu nous invite à désigner un membre de l’équipe qui a pour habitude de mal finir les soirées. La pression monte (sans mauvais jeu de mots). Nous voilà séparés ! Un membre de l’équipe se retrouve seul, menotté à une barre de pole dance. Pas d’inquiétude, le reste de l’équipe va le retrouver d’ici quelques minutes.

Une fois réunis dans un bazar post-apocalyptique, le jeu peut commencer ! La musique bat déjà son plein et nous pouvons apprécier la décoration des lieux. Vous voulez vous faire une image ? C’est simple, vous vous souvenez de l’état de votre appartement après le jour de l’an ? Et bien… C’est pire !

Des bouteilles de bières tapissent le sol, des chapeaux et des lunettes de toutes formes sont éparpillés dans la pièce, des gros verres en plastique craquent sous nos semelles et une boule à facettes met l’ambiance… Chaque pas que nous réalisons entraîne soit une chute d’objet, soit un bruit désagréable… Nous pouvons le dire : c’est cocasse !

Une fois le boulet de service libéré, nous commençons à fouiller ! Plus nous déplaçons de bouteilles, plus nous mettons le bordel ! Qu’à cela ne tienne, nous rangeons, nous trions, nous réfléchissons ! Notre but ? Retracer les événements de la soirée passée.

Une fois la première étape du jeu remise en ordre, nous avançons assez rapidement dans cette énigme. Lorsque nous bloquons, notre maître du jeu, un peu pervers, nous lance un défi pour avoir un indice ou gagner quelques précieuses secondes. Nous sommes prêts à tout !
À votre avis, combien de tours de barre de pole dance peut faire un membre de notre équipe ?

La musique continue à tambouriner… Dur de réfléchir tous ensemble dans ce capharnaüm ! Nous constatons, non sans nous marrer, que la soirée fut effectivement bien arrosée ! Nos méninges s’essoufflent et notre rythme ralentit… Hop un nouveau défi !

Plus le temps de rire, nous devons venir à bout de cet escape game avant que le propriétaire ne débarque.

Nous enchaînons les étapes qui se suivent et se ressemblent un peu… Tout s’assemble et nous finissons par remettre tous les événements de la soirée dans l’ordre pour nous échapper 26 secondes avant la fin du jeu ! Ouf ! Nous nous en sortons sans mauvais souvenirs… Enfin presque !

vbn2910-14
Après délibération du conseil

Présenté comme le premier escape game de Paris qui fait rire, Very bad night est effectivement du jamais vu ! L’équipe de One hour mise tout sur la personnalisation de la salle et les défis pendant le jeu qui apportent une dimension nouvelle et très sympathique à l’énigme en elle-même !

Les game masters de One hour sont accueillants et efficaces ! Lorsque vous êtes enfermés, ils n’hésitent pas à donner de leur personne pour accentuer l’immersion au plus au point. Ça fait du bien !

Nous devons toutefois relever l’unique bémol de cette salle : la mécanique de réflexion. Cette façon de jouer est assez originale et plutôt sympathique mais un peu trop répétitive à notre goût. Rassurez-vous, rien de bien méchant…

Cependant, si vous voulez vous payer une bonne tranche de rigolade entre amis et en profiter pour en ridiculiser certains : foncez !
C’est nouveau, c’est frais et c’est sympa !

Bulletin scolaire

Décors : 5
˜Fouilles : 3
˜Réflexion : 4
Difficulté générale : 4

3 réflexions sur “Very bad night

  1. Bonjour,
    Si je comprends bien, cette nouvelle salle de One Hour apporte une nouvelle dimension jusqu’alors peu explorée qu’est le rire … Compareriez-vous la réussite dans le rire avec la réussite de Lost Asylium dans l’ambiance ? Pour avoir adoré ce dernier, nous hésitons un peu avec notre équipe quant à la qualité de la prestation, de peur d’être déçus après la claque de bonheur apportée par Lost Asylium …
    Merci
    Alex, team FriendsandO

    J'aime

    1. Bonjour Alex,
      Il est vrai que nous plaçons Lost asylum bien au dessus de Very bad night. Nous avons moins ri que nous n’avions eu peur dans la première salle. Cependant, il s’agit d’un des rares escapes de Paris ayant pour but de faire rire ; vous pouvez donc y aller les yeux fermés si vous aimez l’humour potache.

      J'aime

  2. Cette salle me rappelle « Very very bad trip », proposé par un escape game grenoblois : http://onlythebrain.fr/scenarios/.

    J’ai bien ri, et je ne doute pas que beaucoup d’autres salles s’inspireront du concept (peut-être pas directement de l’univers Very Bad Trip, mais du fait d’inclure une touche d’humour décalé dans le scénario).

    Merci en tout cas !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s