Le sous-marin

Pour votre gouverne

HintHunt
68 rue des archives
75003 Paris

Ligne 11 : Station Rambuteau
Lignes 3 et 11 : Station Arts et métiers

https://hinthunt-paris.fr

Tel monsieur Preskovic dans Le père Noël est une ordure, nous vous présentons toutes nos confuses pour notre retard… Il est vrai que nous n’avons pas été des plus rapides à écrire cet article. Nous avons une vie que diable ! Sachez que ce délai n’entâchera en rien la qualité de notre production.
Trêve de justification ! Nous sommes là pour vous parler de notre visite chez HintHunt au cours de laquelle nous avons découvert leur sous-marin.

Nos toutes premières aventures avaient commencées chez HintHunt ; c’est donc avec plaisir que nous retrouvons cette enseigne. Un brin de nostalgie flotterait-il dans l’air ?

Bénéficiant de son statut de pionnier de l’escape game français, HintHunt possède deux sous-marins. Tout est normal ! Dire que Jack et Rose ont dû se contenter d’une planche pour deux ! Tout ça pour dire que dix moussaillons, répartis en deux groupes, peuvent participer à ce voyage dans les profondeurs de l’océan. Pour cela, entre 22€ et 32€ par personne devront être déboursés. Comme d’habitude, le prix dépend de l’heure et du nombre de personnes capables de résister à la pression… Les oreilles qui se bouchent toussa toussa !

Le scénario ?

Nous allons faire simple : il n’y a pas de scénario ! Notre game master nous a indiqué que nous allions pénétrer dans un sous-marin. C’est tout ! L’avantage de cette information, c’est que nous ne nous y attendions pas du tout…
Tout ça pour dire que le gros du pitch sera découvert au fur et à mesure de l’aventure !

Allez… Soyons chouettes avec vous ! Histoire de vous donner envie, nous allons tout de même vous révéler une chose : vous aurez une heure pour mener à bien votre mission. Une heure ? Soixante minutes ? Trois-mille-six-cents secondes ? Dans un escape game ? Sans blague !

Et tout le toutim…

Comme nous vous l’avons déjà dit plus haut, notre première expérience dans le monde des escape games avait eu lieu chez HintHunt. Nous n’avions alors pas du tout aimé… C’est d’ailleurs pour cela que nous en sommes aujourd’hui à notre 40ème article ! Au cas où certains auraient quelques difficultés de compréhension, ces dernières lignes relèvent de l’ironie. C’est donc tout sourire que nous arrivons dans les nouveaux locaux de l’enseigne.

Une fois accueillies au sein d’un bel appartement parisien au très joli parquet, notre game master nous explique que deux énigmes différentes sont proposées aux joueurs. Compte tenu de nos capacités mondialement reconnues et de nos facilités indéniables, nous choisissons Deep down, l’énigme la plus difficile. Pour ceux qui n’auraient toujours pas percuté, il s’agit ici aussi d’ironie.

Une fois n’est pas coutume, nous ne possédons aucune information quant à la tâche à effectuer. Nous comprendrons probablement au fil de l’eau… Ha ha ha !

Nous pénétrons dans la salle et découvrons un décor très épuré mais extrêmement réaliste. Nous sommes entourées de murs gris, de tuyaux, de missiles ou encore d’un périscope. Ce décor est parfaitement cohérent avec le thème de la salle… Ou du moins avec l’idée que nous nous faisons d’un sous-marin.

Nous commençons notre travail de fouille mais ce dernier se révèle plus que succint étant donné le peu d’éléments présents dans la salle. Après trois minutes, nous nous mettons à tourner en rond comme des poissons dans un bocal. Voilà qui commence bien ! Notre haute estime de nous même nous contraint d’écrire que ce flottement n’est pas lié à notre état de fatigue mais bel et bien aux faux indices glissés sur notre chemin. Quoi qu’il en soit, l’une de nous passe cinq bonnes minutes à se prendre la tête sur un élément totalement inutile tandis que les autres membres de l’équipe, imperturbables, continuent à réfléchir.

Au bout d’une dizaine de minutes, l’élément perturbateur tant attendu arrive enfin. Nous devons empêcher le sous-marin de couler. Nous découvrons rapidement une deuxième salle qui s’avère être bien plus riche que la première. Il y a des boutons, des boutons et encore des boutons… Dans tous les coins ! Autant vous dire que l’envie d’appuyer partout est colossale. Et si nous touchions à tout en même temps… Qui sait ? Il se passera peut-être quelque chose. Nous résistons (presque) à l’envie de faire mumuse et réussissons à nous reconcentrer sur l’essentiel : sauver notre vie. C’est important quand même !

Plus nous avançons dans le jeu, plus nous réalisons à quel point la cohésion de groupe est indispensable. Nous voilà en train de courir dans tous les sens en nous hurlant des informations à tout va ! Une autre manipulation nous oblige même à coordonner nos mouvements… N’ayons pas peur des rapprochements physiques ! Trève de blabla, les manipulations sont vraiment sympas et nombreuses !
Juste un petit conseil de vous à nous : n’essayez pas de faire le cow-boy, il est impossible de s’en sortir seul dans cette salle.

Nous avançons assez rapidement car la progression est très fluide. Nous sommes à deux doigts de réussir la salle sans indice mais malheureusement, alors que nous approchons de la fin de l’aventure, c’est la panne sèche. Nous galérons comme des cacas. Ou comme des selles mais ça sonne moins bien à l’oreille… En parlant d’audition, la musique qui retentit fait sacrément monter la pression.

Notre game master veille au grain et nous remet sur les rails ou plutôt sur les flots. Nous découvrons que nous sommes passées à côté d’un élément essentiel lors de la fouille. Malgré ce petit oubli, nous réussissons notre mission en 57 minutes et 10 secondes. Ouf ! Le jour où nous rejoindrons le Capitaine Némo* n’est pas encore arrivé…

*Dans le cas où vous auriez encore un doute, nous parlons ici du héros de Jules Verne… Pas du poisson à la nageoir atrophiée ! Pardi !

Après délibération du conseil

Voici venu le temps des rires et des chants d’écrire le début de la fin de cet article. Sur un ton pompeux, nous dirions que nous avons beaucoup apprécié cette salle. Sur un ton moins pompeux, c’était d’la balle baby !

Cependant, il faut bien trouver quelques petits défauts… Nous ne voudrions pas être accusées de lècheboulage.

Notre game master, très efficace soit dit en passant, parlait vite, vraiment trop vite. Quant à l’accueil, il était simple, vraiment trop simple. Disons que le minimum vital a été fait pour nous mettre à l’aise. Chez HintHunt, il faut venir pour la salle, pas pour le breuvage. Cependant, il nous est déjà arrivé d’avoir à boire mais une salle qui ne tenait pas la route. Nous vous laissons deviner notre préférence ! Arrêtons donc ici de nous plaindre…

Le fait que la salle puisse accueillir deux énigmes implique la présence d’éléments inutiles et de faux indices. Cela pourra peut-être déconcerter les débutants mais cela leur forgera aussi le caractère. Entendez-vous notre rire machiavélique ?

L’immersion est bien travaillée. Les décors correspondent parfaitement aux sous-marins de notre imagination. De plus, nous avons beaucoup apprécié la musique et l’écran de contrôle qui indique que nous sombrons à toute vitesse vers les abysses. Plus le sous-marin descend, plus l’adrénaline monte !

Le décor ne faisant pas tout, les énigmes se doivent d’être au rendez-vous… Ce qui est le cas dans Le sous-marin ! En effet, ces dernières contribuent fortement à la qualité de la salle. Pour notre plus grand plaisir, HintHunt nous contraint à coopérer dans un univers où les cadenas sont loin d’être rois.

Le sous-marin est une salle sans aucun temps mort dans laquelle nous nous sommes amusées. C’est donc sans hésitation que nous la recommandons !

Bulletin scolaire

Décors : 
Fouilles : 2
Réflexion : 
Difficulté générale : 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s