Prison room

Pour votre gouverne

LockedUp
ZAC du Carré Sénart
2 allée de la Mixité
77127 Lieusaint

http://www.lockedup-escapegame.com/fr/

Fin août : le soleil amorce son hibernation, les places se font rares dans le métro et l’odeur de la soupe aux choux s’apprête à remplacer celle du barbecue… Autant vous dire que l’ambiance est quelque peu déprimante à l’approche de la rentrée. Afin de ne pas succomber à la morosité parisienne, nous optons pour un séjour champêtre à l’endroit même où la Seine et la Marne se côtoient.
Figurez-vous cependant qu’au milieu de ce décor bucolique se trouve un établissement carcéral de haute sécurité… Comprenez ici que LockedUp a décidé de nous enfermer derrière ses barreaux !

Si l’envie vous prend de devenir le Michael Scofield des temps modernes, vous devrez vous acquitter de 18€ à 45€ par personne. Tout dépend du moment de votre arrivée et du nombre de codétenus avec qui vous décidrez de partager votre cellule. À savoir que deux à six prisonniers ont la possibilité de cohabiter en ces lieux…

Au cas où vous ne l’auriez pas compris, il faut payer pour avoir l’honneur d’une telle incarcération ! Tout se mérite mon petit !

Le scénario ?

Ne nous demandez pas comment vous en êtes arrivé là mais le fait est que vous êtes en prison. Scélérat que vous êtes !

Le moment est venu où vous décidez de vous évader… Malheureusement, vous n’avez ni tatouage sur le corps, ni panier de linge sale dans lequel vous cacher, ni même petite cuillère vous permettant d’agrandir la bouche d’aération de votre cellule. Autant vous dire que même les Dalton ne miseraient pas sur votre réussite.

Votre humeur est donc au ras des pâquerettes lorsque vous découvrez que le précédent habitant des lieux, lui même évadé, a laissé quelques indications capitales. Le moment est donc venu de vous bouger les miches !
Vous avez 75 minutes pour sortir de ce trou… Et comme disait Faf Larage* : pas l’choix, faut y aller !

*Nous vous informons du non-décès de cette légende de la chanson…

Prison 2

Et tout le toutim…

Lorsque nous pénétrons chez LockedUp, nous sommes très gentiment accueillies par des bonbons et des verres d’eau. Oui oui ! Des gobelets avec des bras, des jambes, des yeux et une bouche… Nawak !

La salle est fin prête à nous accueillir en son sein… Il est grand temps d’entrer dans le vif du sujet. Nous sommes d’ailleurs tout excitées à l’approche de ce Prison break grandeur nature.

Notre game master nous fait franchir la porte chacune notre tour afin de nous attacher de part et d’autre de la pièce. C’est que ça sait jouer des menottes chez LockedUp !

Nous découvrons alors un décor digne de ce à quoi nous nous attendions : un lit superposé en fer forgé, un matelas, une armoire métalique et un lavabo. Les lieux d’aisance, présents eux aussi, occupent l’un des coins de la cellule. El chapo, si tu nous lis…
Tous ces éléments de décor ont permis une immersion rapide. Les murs, extrêment fins, ont malheureusement mis fin à ce sentiment d’enfermement.

Grâce à un joli travail d’équipe, nous réussissons rapidement à nous défaire de nos liens. Voilà nos mains prêtes à en découdre ! Nous entamons alors une fouille qui s’avère être extrêmement vicieuse… S’évader de prison n’est vraiment pas chose aisée !

L’une des premières énigmes nous met dans la panade. En effet, celle-ci ne nous parle pas et ne nous semble pas logique. Nous comprenons néanmoins que quatre coffres doivent être ouverts pour pouvoir continuer notre échappée. Il s’avère que les énigmes permettant cela peuvent être réalisées en parallèles les unes des autres… Chose que nous n’arrivons pas à faire compte tenu du fait que la mayonnaise ne prend pas. Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas !

Nous décidons donc d’appeler notre game master à l’aide afin de remettre notre équipe sur le droit chemin… Que devons-nous faire ? Dans quel but ? Quel est le lien avec l’histoire ?
Chacune de nos avancées nous rapproche de la sortie mais nous éloigne de nos sourires… Fort heureusement, l’une de nous voit sa motivation revenir au galop !

Une sympathique manipulation nous remet alors en selle jusqu’à l’ouverture de nos barreaux. Nous voilà enfin sorties de notre cellule… Mais pas de la prison !

Nous pénétrons alors dans une nouvelle pièce ; à en croire le calendrier accroché au mur, nous sommes maintenant dans la salle des gardiens. Nous comprenons rapidement la dernière tâche à effectuer afin d’espérer quitter les lieux. Le tout n’étant pas seulement de comprendre, nous nous retrouvons dans le flou, ne sachant pas comment faire.

Nous décidons donc, encore une fois et à notre grand regret, de faire appel à l’aide de notre game master. Ah ! Mais non en fait ! Aucun bouton d’aide n’existe dans cette pièce. Une seule solution s’offre à nous : faire coucou à la caméra et toquer à la porte en espérant que quelqu’un nous entende. Ça craint du boudin non ?

Après cinq bonnes minutes de patience, nous avons réussi à effectuer la dernière manipulation, nous permettant de réussir notre évasion. Pas moins de 70 minutes sur les 75 proposées auront été nécessaires à notre inefficace équipe pour venir à bout de la Prison room.

21078863_2052205425065941_4612815071878542366_n

Après délibération du conseil

Comme vous l’avez compris, Prison room de LockedUp ne nous a pas vraiment emballées. Nous tenons d’ailleurs à nous excuser platement pour le manque d’entrain de cet article. Nous tâcherons de retrouver notre bonne humeur et notre humour pour le prochain…

Les décors, bien que de qualité, n’ont pas suffi à satisfaire notre besoin d’immersion. Les prisonnières que nous étions auraient grandement apprécié comprendre le pourquoi du comment.
Autrement dit, Prison room est une salle où l’absence totale de fil conducteur nous a laissées sur notre faim, nous empêchant malheureusement de nous amuser.

Bulletin scolaire

Décors : 3
Fouilles : 4
Réflexion : 3
Difficulté générale : 3

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s