Le secret du pirate

Pour votre gouverne

HintHunt
58 rue Beaubourg
75003 Paris

Ligne 11 : Station Rambuteau
Lignes 3 et 11 : Station Arts et métiers

https://hinthunt-paris.fr

Afin de commencer cet article du mieux possible, nous sommes partis à la recherche des meilleures répliques prononcés par le capitaine Crochet dans Hook. Malheureusement, notre cher moteur de recherche n’a rien trouvé de mieux à nous proposer que des citations de Cœur de pirate… Autant vous dire que nous sommes bien loin de l’excellent film inspiré du roman de James Matthew Barrie. Tant pis ! Nous ferons donc l’impasse sur la culture cinématographique…

Entrons dans le vif du sujet… L’enseigne pionnière de l’escape game français, HintHunt pour les intimes, a récemment ouvert Le secret du pirate qui, soyons honnêtes, nous a fait de l’œil avant même de voir le jour.

Pour le moment, un seul et unique bateau, que nous nommerons Santa María afin de préserver son identité, est actuellement prêt à vous recevoir… Deux autres embarcations, appelées Pinta et Niña, toujours pour une histoire d’anonymat, sont d’ores et déjà en travaux. De ce fait, il sera bientôt possible d’être quinze à découvrir simultanément Le secret du pirate.

Comme d’habitude chez HintHunt, le prix de votre voyage oscillera entre 22€ et 32€ selon votre quantité d’amis et votre horaire de départ… Une broutille pour qui espère suivre la trace d’un maudit pirate !

Le scénario ?

Un bateau vient d’être retrouvé… Figurez-vous qu’il tient bon la vague et tient bon le vent ! Ça vous fait une belle jambe hein ?
Tâchez tout de même d’y prêter un peu d’attention puisqu’il ne s’agit pas d’un rafiot ordinaire. Cette embarcation, loin d’être anodine, fut celle du capitaine Henry Every, pirate anglais ô combien redoutable !
Si l’on en croit la légende, ce célèbre flibustier aurait possédé un somptueux saphir il y a trois-cents ans de cela… Nous vous avions bien dit de vous y intéresser !

Histoire de pimenter un peu le tout, le dit capitaine est victime d’une malédiction : son âme est coincée sur le bateau. Charmant ! Figurez-vous que l’unique moyen de lever la scoumoune est justement de retrouver la pierre précieuse.

Étant donné que vous aimeriez bien récupérer le caillou bleu et que monsieur Every aspire à reposer en paix, ce dernier s’engage à vous aider pendant une heure. Si vous retrouvez le saphir, tout le monde y trouvera son compte. Dans le cas contraire, votre âme restera sur le bateau afin de tenir compagnie au pirate…

DSC_0598

Et tout le toutim…

Back to basics ! Nous sommes de retour pour vous jouer un mauvais tour chez HintHunt, enseigne témoin de nos premiers pas dans le monde de l’escape game. Leur nouvelle salle est installée dans un bel immeuble parisien, là où se trouve déjà la Zen room. Cette journée a donc un air de pélerinage pour notre équipe…

Lorsque nous franchissons le seuil de la porte, nous sommes de suite accueillis par notre game master, somme toute peu causant. Le jeune homme est très gentil mais semble trop timide pour engager la conversation. Il nous informe néanmoins que nous pouvons nous rendre dans les lieux d’aisance puis nous annonce que de l’eau et du sirop sont à notre disposition. Nous acceptons ce rafraîchissement avec plaisir, d’autant plus que la température extérieure avoisine les mille degrés. Oui… Au moins ! En ce qui concerne les cabinets, nous considérons qu’il n’est pas nécessaire de développer ici.

Après un silence un peu gênant, notre game master se déride et commence à nous briefer sur l’aventure qui nous attend. Il explique le scénario de la salle puis nous informe que l’enseigne a tout misé sur l’immersion et les décors. Voilà qui nous met l’eau de mer à la bouche !

Notre hôte ajoute que les indices n’apparaîtront pas sur un écran de télévision et qu’aucun signal sonore ne viendra troubler notre réflexion. En effet, Henry Every nous apportera de l’aide à travers un grimoire magique et ce, en continu. À nous de jauger si nous souhaitons le consulter… Voilà qui semble être un gros point positif pour l’immersion !

Passons aux choses sérieuses… C’est-à-dire à notre entrée dans la salle. Notre game master ne s’est clairement pas fichu de nous lorsqu’il a vanté les décors. La salle est ma-gni-fique* ! Nous sommes sur un bateau. Un vrai bateau !
*Merci de prononcer ce mot correctement parce que nous ne sommes pas franchement fans de Cristina Cordula…

Il fait sombre mais la visibilité, tout à fait convenable, nous permet de découvrir l’environnement. De haut en bas, de droite à gauche, tout est en bois et complètement réaliste. Un bureau, une bibliothèque et du matériel de navigation sont présents dans la pièce. Nous trouvons également quelques pistolets et des bouteilles de rhum… N’oublions pas que nous nous trouvons sur un bateau pirate, que diable !
À travers les hublots, nous pouvons apercevoir Paris… Il est d’ailleurs temps de lever l’ancre afin que notre aventure commence ! Bougeons-nous !

Comme à notre habitude, nous commençons par explorer les lieux. La fouille est minutieuse, très présente et bien pensée. Tous les éléments sont parfaitement bien cachés mais rien n’est capillotracté.

Nous résolvons les premières énigmes assez rapidement sans avoir besoin de nous référer au grimoire magique. Sur notre chemin, nous rencontrons quelques codes et clefs, totalement intégrés aux décors et au scénario.
De plus, HintHunt a trouvé de nombreux subterfuges innovants afin de limiter le nombre de serrures. En effet, cette salle est un savant mélange de puzzles classiques, de manipulations inédites et de mécanismes assez incroyables.

Au fur et à mesure du jeu, nous en apprenons plus sur le capitaine Henry Every. Chaque énigme se retrouve liée à l’histoire afin que nous comprenions le pourquoi du comment de ses aventures en mer.

Plus nous avançons dans la partie, plus notre épopée prend des airs de chasse au trésor. Nous trouvons des cartes, des choses à lire et des parchemins parsemés de routes en pointillés… Rien à dire, nous sommes dans une salle où chacune des étapes est liée à l’univers de la piraterie.

Nous parvenons à lever l’ancre assez rapidement… Arrive alors le moment où nous débarquons dans un endroit que nous préférons tenir secret. Contentez-vous de savoir que nous suivons les traces du capitaine Henry Every…

Une manipulation, assez classique mais très drôle, nous permet d’accèder à un deuxième espace de jeu. Nous tombons alors sur l’un des décors les plus incroyables que nous ayons vu en escape game. La folie internationale ! Là encore, la manipulation et l’observation ont la part belle dans les tâches à accomplir.
En parlant de manipulation, nous vivons un moment assez incroyable, immersif au possible, qui, pour couronner le tout, nous vaut un bon fou rire. Le secret du pirate n’est vraiment pas là pour rigoler… Enfin si ! Justement !

La fin de la partie nous permet de découvir un nouvel espce de jeu toujours aussi incroyable en terme de décor. Dans cette nouvelle salle, chaque énigme est accompagnée d’une manipulation à effectuer. Ce sont réellement nos actions qui nous permettent d’avancer.
La coopération est indispensable et les mécanismes qui nous entourent sont dignes des plus belles heures de Fort Boyard.
LaBoulepaixàtonâme you know ?

Nous avançons très rapidement car tout est fluide et nous savons exactement ce que nous devons faire. En revanche, ce que nous ne savons toujours pas, c’est l’endroit où est caché le saphir. Il semblerait qu’Henry Every soit encore plus vicieux que Rackham le Rouge…

Finalement, une dernière manipulation nous permet de mettre la main sur le butin tant recherché et de lever la malédiction au passage. Nous pouvons maintenant mettre le cap sur Paris… Notre expédition aura duré 53 minutes et 24 secondes.

Le secret du pirate

Après délibération du conseil

Allons droit au but… Le secret du pirate nous a mis une sacrée claque ! Fin de l’histoire. Tout est dit.
Bon… Trêve de plaisanterie ! Étant donné que nous sommes les blogueurs les plus sympathiques de la toile, nous allons tout de même développer un chouïa…

Les décors sont magnifiques, sublimes, remarquables et splendides. Comme dirait l’autre, c’est de toute beauté ! L’immersion, quant à elle, est plus qu’aboutie. HintHunt nous a permis de monter à bord d’un bateau de pirates, cela ne fait aucun doute !

Les énigmes, quant à elles, nous ont semblé toutes plus cohérentes les unes que les autres. En effet, ces dernières ont toujours été en lien avec le scénario qui, pour notre plus grand bonheur, est inspiré d’un personnage historique. De plus, nous avons grandement apprécié la fluidité avec laquelle les différentes étapes du jeu se sont enchainées.

En ce qui concerne les manipulations, nous devons avouer qu’elles nous ont vendu du rêve. Nous en retiendrons particulièrement deux : l’une nous a fait pisser de rire tandis que l’autre, très coopérative, nous a permis de vivre une expérience digne de Fort Boyard. Nous voilà comblés !
Ajoutez à cela des mécanismes dernier cri admirablement fondus dans le décor, vous obtiendrez l’un des meilleurs escape games de Paris. Autant vous dire que vous aurez probablement envie de jouer cette salle plusieurs fois…

Le secret du pirate étant une aventure assez linéaire, nous ne pouvons que vous conseiller de la jouer à trois ou quatre. Être plus nombreux risquerait peut-être de frustrer l’un des membres de l’équipage, ce qui serait un véritable gâchis.

Hormis le fait que l’accueil du game master puisse encore être amélioré, restons objectifs, nous n’avons que des critiques positives à écrire… Profitez-en cher lecteur, c’est assez rare pour être souligné !

Le secret du pirate fut un réel coup de cœur pour notre trio… Point final. Pour de vrai cette fois.

Bulletin scolaire

Décors : 5
Fouilles : 5
Réflexion : 
Difficulté générale : 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s