The prime

Pour votre gouverne

Artifact
79 rue de Paris
92110 Clichy

Ligne 13 : Station Mairie de Clichy
Ligne L : Station Clichy – Levallois

http://artifact-escape.fr

C’est en ce premier samedi de mars, c’est-à-dire une semaine avant le premier jour du reste de notre vie, que nous sommes attendus, pour la toute première fois, chez Artifact, enseigne créée et tenue par quatre amoureux de l’évasion.

Pour tester The prime et ainsi vivre une aventure grandeur nature aussi surprenante que sensationnelle, entre 20€ et 40€ devront être déboursés par chacun des deux à cinq personnes constituant votre équipe. Bien entendu, plus vous serez de fous, moins vous aurez de riz plus vous aurez de foin dans vos bottes…

Le scénario ?

Aussi incroyable que cela puisse paraître, votre équipe de bras cassés vient d’être recrutée par les archivistes, une société plus secrète que secrète. L’objectif de cette dernière consiste à retrouver puis mettre en lieu sûr des artifacts qui, au cas où vous manqueriez d’imagination, se trouvent être des artefacts mais en mieux… La crème de la crème de l’objet en somme !

Madame Weiss, archiviste de renom, n’a cessé de voyager afin de retrouver la trace et ainsi protéger l’artifact primordial. Malheureusement et suite à l’incendie de son bureau au début du siècle dernier, la superstar de la recherche a soudainement disparu…

Vous et vos copains êtes donc mobilisés dans le but de comprendre ce qu’avait découvert Madame Weiss et, si possible, de mettre le grapin sur l’artifact primordial…

5

Et tout le toutim…

Nous n’allons pas vous mentir, lorsque nous avons été invités chez Artifact, nous ne savions absolument pas à quoi nous attendre… En effet, le site de l’enseigne, alors en construction, donnait très peu d’informations sur The prime et aucun de nos collègues blogueurs n’avait encore parlé de cette salle. Cependant, pas mal d’avis élogieux publiés sur Tripadvisor nous ont rapidement mis l’eau à la bouche. Nous avions donc hâte de découvrir Artifact… Ignorant totalement que nous nous apprêtions à prendre une claque monumentale !

Voilà donc une introduction qui devrait commencer à vous faire envie… À condition que vous sachiez lire, bien sûr !

Vendredi 6 mars 2020 à 23h30 : Les téléphones des membres de notre équipe sonnent de concert et affichent un message pour le moins intrigant… Nous apprenons que nous avons été recrutés, en tant qu’archivistes, pour une mission secrète de la plus haute importance. La dépêche nous recommande de taire notre identité et nous informe du lieu de rendez-vous. Néanmoins, tout cela reste très mystérieux et nous sommes impatients d’en savoir plus !

Le lendemain, nous nous rendons donc à l’endroit indiqué par notre hôte et découvrons l’activité servant de couverture à la société secrète. Afin de ne pas risquer la vie des archivistes qui y officient, nous ne souhaitons pas en dévoiler davantage…
À peine la porte franchie, l’immersion est poussée à son maximum. Les décors de l’accueil sont travaillés jusqu’au moindre détail afin que nous soyons immédiatement plongés dans l’aventure. Si vous pensiez écouter un brief appris par cœur par un game master, vous vous mettez le doigt dans l’œil ! Chez Artifact, chaque personne croisée joue son rôle de la meilleure des manières.

Le maître des lieux nous informe que nous devons rejoindre un entrepôt où les artifacts les plus célèbres sont entreposés. Sans plus attendre, nous nous faisons équiper puis jeter dans la gueule du loup… Les choses sérieuses commencent !

Nous traversons des décors époustouflants qu’il nous est difficile de décrire… Histoire de vous faire une idée, dites-vous que, lorsqu’il s’agit d’évoluer dans la jungle, il s’agit vraiment d’une jungle ! Bien entendu, nous sommes toujours en région parisienne et n’avons pas croisé la route de Bagheera mais les plantes sont de vraies plantes et les arbres, de vrais arbres.

Une fois arrivés sur les lieux de la première énigme, nous faisons face, là encore, à des décors à couper le souffle. Nous vivons une expérience totalement déconcertante et déstabilisante… Un moment inédit qui, avouons-le, est un réel bonheur pour nos petites personnes.
Nous franchissons cette étape et accédons enfin à l’entrepôt où un collègue archiviste nous raconte la triste histoire de Madame Weiss… À nous maintenant, grâce à un petit voyage dans le temps, de suivre les traces de cette dernière afin de mettre la main sur l’artifact primordial.

Après avoir effectué quelques manipulations, nous parvenons à nos fins et pénétrons dans le bureau dont nous avons tant entendu parler. Le moment que nous venons de vivre est incroyable… Si incroyable que nous prenons quelques secondes pour savourer et nous remettre de nos émotions. Jamais nous n’avions vécu un tel évènement en escape game. Vous en aviez rêvé ? Ils l’ont fait !

Au sein du bureau, les décors, toujours aussi soignés, nous immergent immédiatement dans l’ambiance escomptée. Nous distinguons une bibliothèque pleine d’authentiques livres anciens, un gramophone, une sublime machine à écrire et un vieux piano. Cerise sur le gâteau, aucun anachronisme ne vient perturber l’aventure.

Nous prenons connaissance du travail de recherche colossal effectué par l’ancienne occupante des lieux puis commençons à fouiller la pièce. Un système d’indice très original et, malheureusement pour nous, fort utile, nous vient en aide. En effet, nous sommes tout simplement mauvais… Pitoyables même ! Nos cerveaux semblent tourner au ralenti tant nous peinons à lier les éléments les uns aux autres. Fort heureusement, nous sommes rapidement remis dans le droit chemin grâce à nos amis archivistes qui veillent au grain.

Un certain nombre d’énigmes résolues, nous comprenons que Madame Weiss avait effectivement mis la main sur le précieux sésame et accédons à un nouvel espace de jeu qui, ne nous mentons pas, sonne le glas de nos difficultés. Nos neurones ont visiblement décidé de reprendre du poil de la bête…
Que dire des décors qui nous entourent si ce n’est qu’ils sont fabuleux ? Ce magnifique cadre nous requinque tellement que nous franchissons les étapes un peu trop vite à notre goût au point de quitter la salle avec regrets… Fort heureusement, pas pour longtemps !

Une fois n’est pas coutûme, nos yeux se remplissent d’étoiles lorsque nous accédons à une nouvelle pièce qui, soyons francs, n’a rien à envier à la précédente… Nous nous autorisons quelques minutes d’émerveillement tant Artifact a créé des décors époustouflants. Nous continuons sur notre lancée plutôt efficace puisque parvenons rapidement à mettre la main sur l’artifact primordial que nos hôtes s’empressent de mettre en sûreté. Au-delà du fait d’être terminée, notre mission est réussie ! Nul ne sait combien de temps notre expérience a duré… Chez Artifact, le kiff de l’aventure n’a que faire du chronomètre.

IMG_9137

Après délibération du conseil

Ne faisons pas durer le suspense plus longtemps… Nous venons de vivre une aventure incroyable ! C’était bien… Vraiment très bien ! Artifact a réussi un coup de maître en faisant de The prime une salle « plus bonne que la plus bonne de tes copines » !

Malgré le fait que nous l’ayons déjà dit de nombreuses fois, nous tenons à revenir sur l’aspect esthétique de cette salle dont les décors n’ont absolument rien à envier aux enseignes professionnelles… Parce que oui ! Artifact est une enseigne créée par une famille de passionnés aussi doués qu’adorables qui, parallèlement à leur activité principale, ont eu l’idée d’occuper leurs week-ends en créant un escape game comme d’autres iraient au cinéma.

Au-delà du fait d’en avoir pris plein les mirettes, nous avons eu énormément de plaisir à vivre des instants que nous n’avions encore jamais vécus lors de nos épopées précédentes.
Les énigmes, souvent faites de manipulations, sont extrêmement bien pensées dans le sens où chacune d’elles sert le scénario à la perfection. En effet, ces dernières, imaginées en fonction de l’histoire, permettent d’avancer sans jamais délaisser l’aspect narratif.

Pour notre plus grand bonheur, l’enseigne propose une immersion de haut vol où chaque moment passé est aussi crédible que possible. Avec le recul, nous pouvons affirmer avoir vécu notre meilleur voyage dans le temps… Il semblerait enfin que la relève de la DeLorean soit assurée !

Certains seront peut-être déroutés tant The prime est une salle atypique et originale… Elle n’en reste pas moins, selon nous, l’une des meilleures expériences proposées à l’heure actuelle. Bref ! Trop de sentiments comme dirait l’autre…

Bulletin scolaire

Décors :5
Fouille :3
Réflexion :4
Difficulté générale :4

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :