Théorie du chaos

Pour votre gouverne

L’escapatoire
50 rue du Volga
75020 Paris

Ligne 9 : Station Maraîchers

https://www.escapatoire.fr

Qui dit déconfinement dit forcément reprise des hostilités… Et en bonne et due forme s’il vous plaît ! En effet, nous avons décidé d’apporter notre pierre à l’édifice en aidant, à toute petite échelle, une enseigne assez peu connue du grand public. Voilà qui devrait, sans aucun doute, nous assurer une place au paradis… Tout ça pour dire que nous avons jeté notre dévolu sur L’escapatoire et sa Théorie du chaos.

Pour contribuer au bonheur d’un petit garçon devenu grand, il est nécessaire que vous constituiez une équipe composée de trois à cinq personnes pleines de bonnes intentions. Ajoutez à cela un petit investissement pécuniaire compris entre 22€ et 32€ par tête… Une broutille ! Il s’agit de changer le cours d’une vie tout de même !

Le scénario ?

Il était une fois un scientifique qui, lorsqu’il était enfant, rêvait de devenir écrivain. Malheureusement pour lui, les aléas de la vie l’ont écarté du chemin qu’il avait initialement prévu d’emprunter. Bien qu’il ait maintenant grandi, cet homme, répondant au doux nom de Swann Blondet, a toujours gardé en tête les histoires qui l’ont aidé à avancer.

Que l’inspiration lui vienne de Dave, grand auteur du siècle dernier, ou de Proust, gratte-papier de bas étage dont le grand public n’a que très peu entendu parler, Swann n’a jamais cessé de vouloir publier un roman…

Ne souhaitant pas finir sa vie en adulte frustré, il a mis au point une machine à voyager dans le temps afin que vous puissiez retourner au jour de son sixième anniversaire et peut être changer le cours des choses… Il va de soi que vous et vos compères prendrez la place de ses amis d’enfance, amis imaginaires évidemment…

Alors… Prêt à prouver que le battement d’ailes d’un papillon au Brésil peut provoquer une tornade au Texas ? Swann compte sur vous… Ne le décevez pas !

TDC 1

Et tout le toutim…

Ce n’est pas une petite crise sanitaire qui va empêcher notre game master de nous accueillir dans les règles de l’art. En effet, à peine arrivés devant les locaux de L’escapatoire, un petit rafraîchissement sur le trottoir nous est offert par notre hôte. Ni une ni deux, nous acceptons avec grand plaisir !
Une fois nos cerveaux parfaitement hydratés, nous pénétrons dans les locaux de l’enseigne et découvrons un grand hall dont le style industriel est du meilleur goût. Avec un peu d’imagination, nous pourrions presque nous croire dans un loft new-yorkais. Cependant, nous sommes bien à Paris et avons une mission à accomplir !

Notre game master nous accompagne alors dans une petite salle puis se glisse dans le rôle de Swann Blondet afin d’expliquer ce qu’il attend de nous. Nous apprenons que nous allons incarner Séléné la sorcière, Frank le robot et Papitrouille le papillon-citrouille… Gros kiff ! Nous prenons cinq minutes pour nous familiariser avec les personnalités de ces derniers puis nous transformons illico presto grâce aux déguisements qui nous sont gentiment proposés. En plus de nous aider à entrer dans la peau de ces chouettes personnages, les costumes aideront le Swann de six ans à nous reconnaître lorsque l’heure sera venue. Il faut ce qu’il faut pour faire les choses bien pardi !

C’est donc parés de nos plus beaux atours que nous nous engageons dans la chambre du petit Swann où nous découvrons un univers enfantin au possible. Tout est mignon, coloré et très réaliste… Des dessins ornent les murs, des peluches recouvrent le lit et des jouets occupent le reste de l’espace disponible. Autant vous dire que nous prenons le temps d’admirer ce décor poétique et totalement immersif… Qui n’aurait pas envie de replonger dans ses plus tendres années à la vue de cette pièce ?

Alors que nous sommes en train de fouiller les lieux depuis quelques minutes, une petite surprise qui n’est autre que Swann lui-même vient nous rendre visite. Ce dernier, tout guilleret, semble absolument ravi de voir que nous avons fait le déplacement pour son anniversaire. Nous profitons de ces retrouvailles pour faire un brin de causette puis retournons à nos moutons, la tête dans le guidon… Même si cette conversation était des plus agréables, nous nous devons d’aider ce petit chérubin à s’assurer un avenir des plus épanoui. Il ne s’agirait pas de faire un faux pas et de laisser Swann rester le scientifique frustré qu’il est devenu.

Les marmots que nous sommes bidouillent et trifouillent jusqu’à effectuer une manipulation indispensable au bon déroulement des choses. De fil en aiguille, un premier choix concernant l’avenir de Swann s’offre à notre talentueuse équipe. Comme de bien entendu, nous excellons et franchissons cette étape en une fraction de secondes. À l’instar de cette dernière, les énigmes que nous sommes amenés à résoudre sont en lien avec le domaine de l’enfance. Un vrai bonheur ! Rapidement, nous activons un mécanisme régressif à souhait qui nous donne le sourire et nous permet, comme nous l’espérions, de faire un bon dans le temps.

Nous changeons donc d’époque et rencontrons une nouvelle fois notre hôte qui, en pleine crise d’adolescence, est devenu quelque peu blasé. La bonne nouvelle, c’est qu’il est en train de lire un roman… Notre mission semble donc sur la bonne voie ! Compte tenu du fait que nous sommes ses amis imaginaires, Swann prend tout de même la peine d’intervenir lorsque nous pataugeons dans la semoule. Soyons honnêtes, cette aide nous est précieuse car, dans cette deuxième salle, nous sommes loin de dépoter autant qu’au début de l’aventure. En effet, l’endroit regorge de bibelots plus ou moins utiles qui nous embrument les méninges. Malgré tous nos efforts, la fouille est franchement laborieuse et nous devons avouer être vite perdus pour la simple et bonne raisons que nous ne comprenons pas ce qu’il faut faire.

Dans cette salle, nous évoluons au sein d’une ambiance bien plus sombre que précédemment… Histoire de ne pas trop en dire, sachez seulement que l’un des membres de la famille de Swann avait pour habitude d’occuper son temps d’une manière assez spéciale. Mais bon… Les goûts et les couleurs…

Fort heureusement, le moment de flottement et d’incertitudes qui nous est tombé dessus touche à sa fin. Nous retrouvons alors nos esprits et, excusez-nous du peu, brillons par notre remarquable intelligence !

Un voyage dans le temps plus tard, nous retrouvons Swann qui, après quelques années, exerce un petit boulot alimentaire. Rien de bien folichon nous direz-vous… Sauf que si puisque notre compagnon écrit toujours et désire, plus que jamais, voir ses textes édités. Croisons les doigts pour que ça arrive… Il est grand temps que Marc Levy et Guillaume Musso prennent des vacances non ?

La dernière partie de notre aventure nous plonge au cœur d’un décor plus vrai que nature qui nous en met plein les mirettes. Contrairement à nos erreurs passées, la fouille ne nous pose pas de problème et les énigmes s’enchaînent avec une fluidité impressionnante. Pour couronner le tout, ces dernières sont assez ludiques et franchement chouettes. Autant dire que nous étions mis en condition pour faire les c*ns avec un élément du décor…

Encore quelques minutes et nous parvenons à faire de Swann le grand auteur qu’il a toujours rêvé d’être… Le voilà sur le chemin de la littérature et du succès ! Pas moins de 70 minutes sur les 80 proposées ont été nécessaires à notre équipe pour chambouler, de la meilleure des manières, la vie de celui qui nous a créés dans sa tête. Pour ne rien vous cacher, c’est avec beaucoup d’émotion et presque la larme à l’œil que nous voyons notre petit protégé accomplir sa destinée… Nous l’avons accompagné tout au long de sa vie voyons ! Peut-être même qu’avec un peu de chance et beaucoup d’imagination, nous deviendrons les héros de son prochain roman… Espérons donc qu’il n’oubliera pas ses amis imaginaires en signant des autographes.

IMG_0151

Après délibération du conseil

Dans le cas où vous auriez une obligation professionnelle vous contraignant d’abréger la lecture de ce formidable article, retenez que la Théorie du chaos est une salle exceptionnelle en tout point !
Dans le cas où vous seriez au chômage en train de vous prélasser au bord de l’eau, nous vous conseillons de lire ce qui suit afin de comprendre ce qui fait la beauté de cette salle.

D’une part, nous sommes tombés sous le charme de l’univers poétique et plein d’émotions qui nous a été conté… Nous nous sommes pris au jeu et nous sommes attachés à Swann en une fraction de secondes tant l’immersion est irréprochable.

D’autre part, nous tenons à souligner l’investissement incroyable des créateurs de L’escapatoire qui ont autant mis la main à la pâte que le cœur à l’ouvrage pour proposer une telle expérience. Nous sommes conscients que certains pourraient évoquer des décors un peu vieillissants car parfois martyrisés par des brutes mais, à notre humble avis, rien de tout cela n’entache le charme des lieux.
De plus, nous avons apprécié le fait que les énigmes, tantôt axées sur la réflexion, tantôt sur la manipulation, servent parfaitement le scénario. Chose encore plus dingue et rarissime, la Théorie du chaos s’adapte véritablement à nos choix puisque huit fins différentes sont possibles.

Cerise sur le gâteau, nous avons eu la chance d’avoir un fantastique game master en notre compagnie. Ce dernier nous a réservé un accueil aux petits oignons, nous a conquis par son jeu de rôle et nous a bluffés par sa capacité d’improvisation… Comment voulez-vous ne pas faire de votre mieux pour interpréter un ami imaginaire à ses côtés ?

Tout ça pour dire que si vous souhaitez bénéficier d’un accueil irréprochable, vous couper du monde pendant plus d’une heure et plonger au cœur d’une belle histoire avec de l’humour qui, aussi improbable soit-elle, tient admirablement la route, la Théorie du chaos est ce qu’il vous faut…

Bulletin scolaire

Décors :4
Fouille :3
Réflexion :4
Difficulté générale :4

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :