La planque de Vlad

Pour votre gouverne

Run out the clock
7 rue André Lefebvre
75015 Paris

Ligne 10 : Station Javel – André Citroën
RER C : Station Javel

https://www.run-out-the-clock.fr

À peine remis de notre triomphante victoire dans L’atelier d’Henryk, nous sommes complètement galvanisés à l’idée de découvrir La planque de Vlad, nouvelle salle fraîchement créée par l’enseigne.

Pour récupérer toutes les informations nécessaires au bon déroulement des opérations, chacun des deux à quatre malfrats constituant votre équipe devra débourser entre 28€ et 48€. Comme vous vous en doutez, plus vous serez nombreux, moins les billets cachés sous votre oreiller ne devront être utilisés…

Le scénario ?

Jusqu’alors considérés comme le gratin du quartier, les vauriennes à la tête de votre cartel viennent de se faire détrôner par des méchants encore plus méchants. Vous êtes donc tout guillerets lorsque la possibilité d’anéantir vos concurrents se présente…
Grâce à l’une de vos taupes, vous venez de mettre la main sur des informations permettant de situer la planque des zigotos adverses.

Ni une, ni deux, vous retroussez vos manches et vous rendez dans l’antre ennemie pour la dépouiller en argent, en drogues et en armes… Manque de pot, cet endroit se trouve actuellement entre les mains d’un russe pas franchement tendre. C’est ballot !

Il en faut plus pour vous impressionner… Tapez du poing sur la table que diable !

20201001_195548

Et tout le toutim…

Alors que nous ne sommes que joie grâce à notre fraîche performance artistique, nous découvrons une facette de nos hôtesses qui nous était jusqu’alors inconnue. Voilà que ces dernières s’avèrent tout à coup bien moins chaleureuses que précédemment. En effet, elles nous annoncent pratiquer une activité fort peu morale, bien plus proche de Pablo Escobar que de Pablo Picasso. Il est donc grand temps de passer aux choses sérieuses !

Après quelques explications, nous voilà fin prêts à pénétrer, et plus si affinités, chez Vlad afin de réaffirmer notre autorité. Comme vous vous en doutez, nous tenons sincèrement à satisfaire nos commanditaires qui nous ont fait comprendre qu’il était dans l’intérêt de tous que nous ne revenions pas bredouilles…
Voilà qui mériterait un petit shot de vodka pour le courage, pour pas qu’il y ait de faille, pour rester grands et fiers quand nous serons dans la bataille… Za vashe zdorovie !

Nous commençons donc notre mission avec une entrée en matière plus qu’originale et un accès dissimulé que nous n’avions même pas remarqué.

Notre première tâche consiste, bien évidemment, à déjouer les pièges que Vlad a mis en place pour protéger son repère. Nous sommes immédiatement plongés dans l’ambiance et parvenons rapidement à désamorcer le système de sécurité.

Nous voilà maintenant dans la planque à proprement parler ! Le bonhomme n’est visiblement pas un fana du rangement… Nous sommes bien loin de l’atmosphère épurée de L’atelier d’Henryk tant il y a des éléments partout ! Quel bordel là-dedans !
Le décor est sombre, fait de barbelés, de placards métalliques et d’objets plus ou moins légaux. Le tout n’est pas franchement rassurant mais nous n’en attendions pas moins de la part de quelqu’un dont le pays est dirigé par un certain Vladimir. Tout ça pour dire que nous n’avons pas spécialement envie de copier la déco mais bon, chacun ses gouts finalement.

Le local n’est pas bien grand et, du fait que nous nous marchons un peu dessus, la fouille des lieux n’est pas des plus simples.

Nous découvrons un système de communication avec l’extérieur qui s’avère être très original et parfaitement adapté à l’univers de la salle. Voilà de quoi récupérer quelques tuyaux des patronnes !

Nous trouvons de nombreux documents et commençons notre travail de réflexion. Malheureusement, nous ne savons plus trop où donner de la tête et bloquons rapidement sur une énigme toute simple. Heureusement, nos baronnes de la drogue préférées veillent au grain et nous aident à progresser. Après coup, nous nous en voulons un peu de ne pas avoir trouvé la solution tous seuls… C’était franchement à la portée de n’importe quel larbin !

Nous avons tout de même quelques éclairs de génie qui nous permettent d’avancer plus rapidement et de résoudre des énigmes cohérentes et systématiquement en lien avec le scénario. Les manipulations, quant à elles, sont nombreuses et réalistes. Au top !

Nous découvrons alors un deuxième espace, très clos, où nous avons encore moins de place pour circuler. Si vous ne voulez pas que votre équipe soit prise au dépourvu, préparez-vous à être aussi serrés que dans une cage d’ascenseur… Ça vous permettra d’être agréablement surpris !

Commence alors une énigme longue et dense qui nécessite de rester calme et de garder la tête froide. Nous tâtonnons et perdons pas mal de temps… Nous soufflons un bon coup pour retrouver un peu de lucidité, ce qui fonctionne, et finissons par enchaîner les étapes aussi vite que possible. Tout est compréhensible, il faut juste être rapide et efficace.
Une nouvelle fois, nous effectuons beaucoup de manipulations et déclenchons des mécanismes subtilement intégrés au décor.

Nous mettons enfin la main sur le butin recherché ! Il y a suffisamment d’armes, d’argent et de drogues pour pouvoir s’offrir une belle vie au Panama ! C’est bonheur ! Cependant, nous ne sommes pas encore sortis de l’auberge… Nous n’avons que très peu envie d’être découverts par Vlad et ses copains, au milieu de leur planque, avec des sacs de cocaïne pesant à peu près le poids d’un âne mort !

Une dernière manipulation, originale et franchement sympa, nous permet de quitter les lieux après 59 minutes et 59 secondes de stress intense. C’était chaud cacao !

IMG_0506

Après délibération du conseil

C’est avec énormément d’émotion que nous nous apprêtons à conclure le premier article, présent sur la toile, qui soit consacré à La planque de Vlad. Pour une fois que nous ne sommes pas trop à la ramasse…

Tout comme dans L’atelier d’Henryk, nous avons découvert une salle créée à coup d’huile de coude et de nuits blanches. Les propriétaires et créatrices de Run out the clock se sont clairement données corps et âmes pour proposer quelque chose de chouette et de réussi.

En effet, les énigmes de La planque de Vlad sont classiques mais parfaitement justes. Elles servent dignement le scénario et permettent un juste équilibre entre la réflexion et la manipulation.
Les étapes à franchir, bien qu’à la portée de tous en termes de difficulté, sont nombreuses et particulièrement exigeantes. De ce fait, nous ne pouvons que vous conseiller de faire une ou deux autres salles avant de vous frotter à Vlad et ses copains. Ceci dit, compte tenu du fait que les hôtesses s’avèrent également être d’excellentes game masters, si vous êtes chauds comme la braise et que votre équipe sait faire preuve d’organisation ainsi que de sang-froid, il est tout à fait possible que vous fassiez des merveilles !

Quoi qu’il en soit, nous sommes certains que vous passerez un bon moment et que vous quitterez La planque de Vlad avec le sourire…

Bulletin scolaire

Décors :3
Fouille :4
Réflexion :4
Difficulté générale :4

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :