L’atelier d’Henryk

Pour votre gouverne

Run out the clock
7 rue André Lefebvre
75015 Paris

Ligne 10 : Station Javel – André Citroën
RER C : Station Javel

https://www.run-out-the-clock.fr

Il est grand temps de vous brosser le tableau de notre venue chez Run out the clock, enseigne qui a ouvert ses portes au tout début de l’année et que nous n’avions pas eu le temps de découvrir depuis… Vous-même vous savez pourquoi ! Le moment est donc venu pour les férus d’arts que nous sommes d’en apprendre plus sur L’atelier d’Henryk qui n’est autre que la première salle de l’enseigne.

Une exposition digne de ce nom n’étant que très rarement gratuite, entre 23€ et 48€ seront demandés à chacun des deux à six visiteurs composant votre équipe. Tâchez d’ouvrir grand les yeux… Ce n’est pas tous les jours que vous aurez l’opportunité de voir de telles œuvres !

Le scénario ?

Comme tout esthète qui se respecte, vous n’êtes pas insensible aux œuvres d’Henryk… De ce fait, vous n’êtes que joie et excitation lorsque cet artiste à la renommée internationale vous ouvre les portes de sa galerie.

Malheureusement et contrairement ce que vous pensiez, aucune rencontre ou discussion n’aura lieu lors de cette exposition. En effet, ayant oublié d’honorer la commande de l’une des plus grandes critiques d’art, le maître des lieux a préféré se faire la malle ! C’est fâcheux… Surtout lorsque vous apprenez que ladite critique est attendue d’ici soixante minutes pour récupérer son tableau.

Il semblerait bien que votre équipe soit la seule capable d’empêcher que la carrière du grand Henryk ne parte pas à vau-l’eau…

Henryk

Et tout le toutim…

C’est dans le très vivant et animé quartier du XVème arrondissement de Paris que se trouvent les locaux de Run out the clock, enseigne au sein de laquelle nous avons rendez-vous à la tombée de la nuit. Afin de pouvoir échapper à la foule et à l’ambiance de folie qui règnent dans les rues ou pas, nous franchissons rapidement le seuil de la porte et pénétrons dans un hall d’accueil des plus beaux et originaux… D’un coup d’un seul, nous nous retrouvons sur la terrasse d’un typique bistrot parisien. Voilà qui nous donne envie de commander un café et un pain au chocolat. Oui… Vous avez bien lu ! Un pain au chocolat ! Nul besoin d’entrer dans le débat… Un bistrot parisien, c’est compris ?

Trêve de plaisanteries sur les chocolatines pains au chocolat… Nous sommes accueillis par les très sympathiques propriétaires des lieux qui, dans leur rôle d’agentes du célèbre peintre, n’ont pas le temps de niaiser. Petit détail qui nous donne le sourire, elles remettent à chacun d’entre nous un billet pour l’exposition. Nous n’en attendions pas tant !

Même si nous sommes extrêmement déçus d’apprendre qu’Henryk s’est carapaté, nous décidons de lui sauver les miches en visitant son atelier. Peut-être parviendrons-nous à trouver la fameuse toile…

Lorsque nous entrons dans l’atelier, nous découvrons, avec beaucoup d’étonnement, un lieu rangé et épuré. Le monsieur semble avoir fait le ménage avant de partir histoire que son public soit accueilli dans les meilleures conditions. Pour notre plus grand plaisir, des pinceaux et des croquis nous entourent. Bien évidemment, de nombreuses œuvres ornent les murs. L’art étant subjectif, nous préférons ne pas donner notre avis quant à ces toiles…

Nous nous dispersons dans la pièce, fouillons et rassemblons les éléments pouvant être utiles. Sauf que là… C’est le drame ! Il y a tellement d’informations que nous avons du mal à faire le tri. Tous les éléments semblent coïncider avec énigme et les objets avec une manipulation. Du sol au plafond, la salle regorge de mécanismes cachés. Nous ne savons clairement plus où donner de la tête…
Fort heureusement, une trouvaille nous remet dans le droit chemin. Nous comprenons enfin le fonctionnement de la salle et nous y attelons de plus belle.

Le déclic se fait dans nos cerveaux surentraînés au point que nous enchaînons les succès. Nous formons spontanément deux binômes et nous séparons afin d’être les plus efficaces possibles. Les énigmes qui s’offrent maintenant à nous faisant surtout appel à la logique et à l’observation, nous devons avouer être plutôt productifs… Sans vouloir nous lancer des fleurs…

Nous découvrons alors de nouveaux décors qui, sans être exceptionnels, sont tout à fait en cohérence avec le scénario. Ces derniers, réfléchis et travaillés, sont le théâtre d’actions simples mais, pour la plupart, inédites. Les manipulations sont toujours aussi agréables… L’une d’elles, faisant appel à notre créativité, nous donne particulièrement le sourire. Voilà qui mérite d’être salué !

Alors que nous sommes à un poil de pinceau de réussir notre mission et de quitter les lieux, une énigme nous donne du fil à retorde. Nous nous réunissons, mettons toute notre intelligence et donnons de notre personne mais rien n’y fait… Ça coince ! La lumière ne se fait pas et ce, malgré l’aide de nos hôtes…
Coup de génie, ou coup de chance, celle d’entre nous qui avait décidé de s’avachir sur un fauteuil des plus confortables pour regarder les autres faire parvient à débloquer la situation. Comme quoi, c’est parfois bon de prendre du recul !

Nous sortons donc de l’atelier, la toile à la main, après avoir profité de l’exposition pendant 51 minutes. La réputation d’Henryk est saine et sauve… Tout est bien qui finit bien !

IMG_0503

Après délibération du conseil

L’atelier d’Henryk est une salle qui donne le sourire et qui, grâce au travail de ses chouettes créatrices, permet de passer un excellent moment. Ces dernières se sont investies pour proposer quelque chose d’abouti qui ne pète pas plus haut que son fessier… C’est fait maison par d’humbles passionnées, ça se ressent et c’est cool !

S’il est vrai que nous ne nous sommes pas pris la claque du siècle, nous avons néanmoins pris beaucoup de plaisir à jouer cet escape game qui, soulignons-le, a choisi l’art comme thème principal. C’est tellement rare que cela fait beaucoup de bien.

Du fait que les énigmes ne sont pas linéaires, nous ne nous sommes jamais ennuyés. Chacun d’entre nous a toujours eu quelque chose à faire et, pour tout vous dire, il n’était pas question de chômer. En effet, les différentes étapes du jeu se sont enchainées sans aucun temps mort et ce, en toute fluidité.

Tout ça pour dire que, si vous avez envie d’une salle à la fois old school et moderne au sein de laquelle vous vous sentirez bien et où votre cerveau aura de quoi faire, L’atelier d’Henryk est franchement fait pour vous…

Bulletin scolaire

Décors :3
Fouille :3
Réflexion :4
Difficulté générale :3

One Comment on “L’atelier d’Henryk

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :