Vaudou

Pour votre gouverne

L’antichambre
55 boulevard Saint-Martin
75003 Paris

Lignes 4 & 8 & 9 : Station Strasbourg – Saint-Denis

www.lantichambre.paris

Notre marathon d’escape games commencé le lundi 17 août chez Leavin room continue ! Nous décidons de changer un peu de rituel pour découvrir une toute nouvelle enseigne : L’antichambre.
Afin de ne pas attirer le mauvais œil, nous suivons leurs conseils et décidons d’affronter Vaudou, leur salle la plus simple.
Au même titre que trois autres énigmes de L’antichambre, Vaudou a été concoctée par les shamans de l’escape game, les hongrois de Claustrophilia.

Si vous souhaitez intégrer la communauté Vaudou, sachez que L’antichambre ne propose qu’une seule salle. Vous pouvez toujours prier Papa Legba d’en ouvrir de nouvelles mais aujourd’hui, il reste impossible d’affronter une autre équipe au cours de cet escape game.

Pour entrer dans ce monde de magie noire, vous devez un peu vous saigner et verser entre 10€ et 40€ par personne. Comme pour les autres enseignes, le prix dépend du nombre de joueurs mais également du moment de la journée pendant lequel vous jouez.

Le scénario ?

Un bruit court selon lequel des personnes disparaissent aux alentours de la Porte Saint-Martin… Ah ah ah ! Vous entendez ce rire démoniaque ?

Victimes d’enlèvement, très peu d’entre eux sont retrouvés… Les rescapés racontent qu’ils se sont réveillés dans un lieu de culte étrange où de drôles de rituels obscurs se déroulent. A leur réveil, ils n’ont eu qu’une heure pour s’enfuir avant qu’une nouvelle cérémonie Vaudou ne commence. Gare à vous !

Capture d’écran 2015-09-05 à 00.21.37

Et tout le toutim…

Après être sortis d’une salle plus difficile la veille, nous sommes plutôt confiants à l’idée de devoir nous échapper. C’est donc assez paisibles que nous pénétrons chez L’antichambre.

Nous sommes accueillis par un game master aimable qui nous invite à enfermer nos affaires personnelles sous clés. A nous de veiller à ne pas la confondre avec une clef du jeu. Une fois prêts, ce dernier nous dirige vers la salle et nous explique l’inquiétante histoire. Nous venons de nous faire kidnapper par une tribu aux us et coutumes mystérieux. Première angoisse…

Avant même que le décompte ne commence, notre game master nous couvre les yeux et nous menotte les uns aux autres. Deuxième angoisse…

Le jeu démarre ! Bien que nous soyons attachés ensemble, nous réussissons rapidement à nous libérer et à retrouver l’usage de la vue. Manque de bol, nous sommes dans le noir.

Une vidéo de présentation se déclenche : elle renforce l’ambiance sombre des lieux. Nos ravisseurs, des indigènes masqués pas très contents de notre présence, annoncent que leur prochain rituel de magie noire va commencer dans une heure et qu’ils s’attaqueront d’abord à la plus jeune d’entre nous. Troisième angoisse…

Le film terminé, nous trouvons le moyen de nous éclairer et découvrons un décor tout droit tiré d’un village Vaudou. Des masques africains sont exposés, des instruments de musique de toutes origines sont placés un peu partout et des ingrédients dignes des meilleurs sortilèges sont rangés dans des bocaux… De plus, un grand nombre d’inscriptions ornent les murs. Dommage qu’elles ne soient pas utiles…
Quoi qu’il en soit, l’univers Vaudou est plus que présent.

Dès les premières secondes du jeu, nous remarquons que nous avons accès à une deuxième salle. Comme vous vous en doutez, il est impossible de comprendre son fonctionnement avant d’avoir résolu toutes les énigmes de la précédente.

Après une fouille bien maîtrisée et très rapide, tous les éléments commencent à prendre sens. Nous enchaînons très vite les énigmes, évitons les pièges et ne perdons pas une seconde.

Nous bloquons sur une étape. Notre maître du jeu nous envoie alors un indice, indice correspondant à l’étape précédente… Dommage.

Nous attaquons la dernière étape. Il s’agit là d’une énigme très maligne qui pourrait être vraiment intéressante si elle était un peu plus poussée.

Nous nous échappons en seulement 40 minutes en battant notre record personnel ! Le peuple Vaudou va devoir trouver d’autres victimes pour ses incantations…

4

Après délibération du conseil

40 minutes… Vous allez dire que c’était facile. Effectivement, notre premier constat est sans appel : cette pièce est faite pour les débutants. Elle ressemble plus à une suite de jeux d’adresse et de logique qu’à un jeu d’esprit et de réflexion. Pour autant, cela ne lui retire pas son charme ; elle reste envoûtante !

Nous retenons cependant un anachronisme et un anatopisme : la présence d’une clé USB dans un univers de magie noire.

Enfin, notre aventure s’est heurtée à une première : celle d’un maître du jeu qui n’a pas suivi toute notre avancée. Malheureusement, le seul indice qu’il nous ait envoyé correspondait à une étape que nous avions déjà réalisée quelques minutes plus tôt.

A l’inverse, nous avons apprécié le fait de devoir sortir de ce lieu de culte en déverrouillant une porte. Comme le nom du jeu le sous-entend, nous nous sommes réellement échappés.

Précisons aussi que l’équipe de L’antichambre est vraiment très sympathique.

Certes, l’énigme Vaudou s’adresse à des novices en matière d’escape game mais elle nous a permis de signer notre dixième victoire consécutive.

Bulletin scolaire

Décors : 3
˜Fouilles : 2
˜Réflexion : 1
Difficulté générale : 2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s