L’inquiétant professeur Tychsen

Pour votre gouverne

Crack The Egg
46 avenue Daumesnil
75012 Paris

Lignes 1 et 14 : Station Gare de Lyon
Rer A et D : Station Gare de Lyon

https://www.crack-the-egg.com

Quitte à avoir du retard dans la rédaction de nos articles, nous faisons en sorte d’aller au bout des choses en ne les faisant pas à moitié… Nous avons donc opté pour un retard d’un peu plus de deux mois ce qui, avouons-le, nous a semblé être fort convenable. Nous tenons toutefois à présenter nos plus humbles excuses à Crack The Egg qui aurait probablement préféré que nous attendions encore un peu pour évoquer L’inquiétant Professeur Tychsen. Forcément… Plus c’est long, plus c’est bon !

Bref ! Si l’envie de découvrir Berlin et son université vous titille, vous et vos copains devrez investir entre 18€ et 42€ chacun. Comme vous pouvez vous en douter, plus nombreux seront les étudiants composant votre équipe, plus abordable sera le voyage. Notez également que le coût de votre inscription dépendra du jour et de l’heure de votre arrivée sur le campus. Que voulez-vous… Le savoir n’a pas de prix !

Le scénario ?

En cette année 1920, une ombre plane sur l’université de Berlin depuis que l’un des étudiants, qui s’avère être votre ami, a disparu… Voilà maintenant une semaine que ce dernier, Hans Drummer de son petit nom, n’a pas donné signe de vie. Autant vous dire que vous commencez fortement à vous inquiéter…
En tant qu’étudiants en archéologie, vous et votre petite bande êtes les seuls à pouvoir mener l’enquête afin de découvrir le pourquoi du comment… Il va de soi que l’inspecteur Derrick aurait pu vous prêter main forte mais, malheureusement pour lui, les blogueurs que nous sommes ont bien trop d’incompatibilités politiques avec lui pour le laisser vous rencontrer.

Histoire que vous soyez le plus au fait possible, sachez également que des soupçons se portent sur le Professeur Tychsen, Gerhardt pour les intimes… En effet, la dernière fois que Hans Drummer a été apercu, il pénétrait dans le bureau du dit pédagogue.
Par chance, il s’avère que ce dernier donne actuellement une conférence… Vous avez donc une heure pour savoir ce qu’il cache et, tant que vous y êtes, découvrir ce qu’il en est de votre poto.

Professeur Tychsen

Et tout le toutim…

Depuis notre dernière visite chez Crack The Egg, les locaux ont bien changé. En effet, nous découvrons que ces derniers sont beaucoup plus grands que ce que nous avions imaginé ! Notre game master nous conduit dans un nouvel espace d’accueil, éloigné de l’entrée, qui s’avère être totalement parfait pour un brief en petit comité.
Après un petit rafraichissement, l’assistant de Tychsen nous accompagne jusqu’à la porte du bureau du professeur. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le garçon n’a pas l’air rassuré à l’idée de laisser pénétrer une bande d’étudiants dans l’antre privée de son patron. Notre game master entre alors pleinement dans son rôle… C’est qu’il nous ferait presque de la peine ! P’tit chat !

Nous prenons donc possession des lieux et découvrons un bureau de professeur tout ce qu’il y a de plus classique. Une belle cheminée orne la pièce ainsi que des fauteuils, plutôt confortables, un grand bureau en bois et un globe terrestre, accessoire fort utile pour un archéologue nous direz-vous. La décoration nous semble certes un peu vieillotte mais n’oublions pas que nous sommes en 1920 après tout… Nous sommes d’ailleurs prêts à parier que l’ancêtre de Valérie Damidot l’aurait approuvée, d’autant plus qu’aucun anachronisme ne vient perturber l’immersion.

Comme à notre habitude, nous commençons par fouiller la pièce. Les éléments à trouver sont assez nombreux mais la fouille n’est pas difficile. Nous découvrons pléthore de notes personnelles du professeur et comprenons ainsi, dès le début du jeu, que la lecture sera un élément indispensable à notre avancée. Les premières énigmes s’enchainent rapidement en faisant appel à notre sens de l’observation et à notre logique. Nos trois cerveaux sont déjà en ébullution… Ça commence bien !

Nous voici tout à coup confrontés à un objet d’une autre génération, celle du professeur si vous suivez bien, qui nous demande quelques instants de réflexion. Nous réussissons assez vite à comprendre le fonctionnement de cet objet insolite et l’utilisons avec brio avec qui ? sans avoir besoin d’indice. Si le cœur vous en dit, nous sommes totalement preneurs de félicitations…

Suite à une manipulation activant un mécanisme fort sympathique, nous découvrons une deuxième salle radicalement différente de la première. Nous sommes face à un véritable retournement de situation. Une petite surprise vient d’ailleurs pointer le bout de son nez, faisant ainsi monter la tension. Deux salles… Deux ambiances ! Si nous ne nous attendions pas à une telle évolution du scénario, nous commençons cependant à réaliser ce qui est arrivé à Hans. Les énigmes, plutôt classiques, nous amènent à solliciter notre sens de la logique et de la déduction.

Nous avançons sans difficulté jusqu’à la dernière salle pour laquelle Crack The Egg a réalisé un travail époustouflant. Les décors sont réalistes et finissent en apothéose. Les énigmes, quant à elles, prennent également un nouveau tournant puisqu’elles font appel à la manipulation. Une petite erreur nous fait perdre quelques minutes mais grâce à notre esprit d’équipe à toute épreuve, à notre communication exceptionnelle et au game master qui veille sur nous et communique grâce à un vieux téléphone parfaitement intégré au décor, nous parvenons à rectifier le tir.

La dernière énigme nous semble parfaitement fluide et nous parvenons à découvrir le destin de notre BFF. Nous avons mis 55 minutes pour accomplir notre mission principale. C’est gagné mais… Il nous reste encore cinq minutes pour mettre la main sur l’œuf. Nous comprenons rapidement ce qu’il faut faire mais passons à côté d’une information primordiale.
Le temps s’écoule et nous ne parvenons malheureusement pas à trouver l’œuf. Dommage… Nous étions à un cheveu d’avoir une cerise sur notre gâteau !

Escape blog

Après délibération du conseil

Avant toute chose, nous tenons sincèrement à remercier l’équipe de Crack The Egg pour avoir choisi Gerhardt et non Christian en guise de prénom au professeur. En effet, ce dernier aurait été encore bien plus inquiétant… Amis curieux, nous vous laissons chercher de plus amples informations sur cetenfoirédegrosbâtard qu’était Christian Tychsen.
Revenons maintenant à notre chouchou du jour, Gerhardt, qui, ne nous leurrons pas, n’est pas non plus le plus rassurant des hommes. C’est d’ailleurs grâce à ses petites manigances que Crack The Egg propose une salle à l’ambiance et à l’immersion réussies dont les décors finaux nous ont ébahis.

Les énigmes, bien qu’en assez peu grand nombre, sont classiques dans le sens où les férus d’escape games sauront quoi faire à quel moment mais toujours agréables. En effet, L’inquiétant professeur Tychsen est une salle à l’équilibre parfait entre la fouille, la réflexion et la manipulation.

Pour couronner le tout, ajoutons que notre game master a envoyé du pâté, voire même du fois gras, puisqu’en plus de jouer son rôle de la meilleure des façons, il a su nous envoyer des indices avec un parfait timing, c’est-à-dire ni trop tôt, ni trop tard. Faisons donc de même en bouclant cet article sur ce compliment ; il paraît qu’il est de bon goût de terminer ainsi…

Bulletin scolaire

Décor :4
Fouille :3
Réflexion :3
Difficulté générale :3