Le cachot de la Bastille

Pour votre gouverne

Gamescape
17 rue de la Pierre Levée
75011 Paris

Ligne 8 : Station République
Ligne 11 : Station Goncourt

www.gamescape.fr

Après plus d’un an à parcourir les enseignes parisiennes d’escape games, nous franchissons enfin les portes de Gamescape. Cette enseigne nous fait de l’œil depuis très longtemps mais nous n’avons jamais eu l’occasion de tenter l’expérience. Il est donc temps pour nous de nous confronter à leur salle décrite comme la plus facile : Le cachot de la Bastille.

Gamescape ne propose qu’une seule salle pour cette énigme. Vous n’aurez donc pas la possibilité de confronter une autre équipe dans les bas-fonds de la forteresse.

Pour avoir le privilège de remonter le temps et de pénétrer dans cette prison mythique, il vous faudra payer un droit d’entrée allant de 19€ à 29€. Le prix dépend du jour et de l’heure de votre incarcération ainsi que du nombre de prisonniers.

Le scénario ?

En l’an de grâce 1703, sous le règne de l’impitoyable Louis XIV, vous voilà coupable de crime de lèse-majesté. Vous n’êtes pas sans savoir que nul n’insulte impunément sa majesté le Roi Soleil…

La sentence est irrévocable : vous serez pendu haut et court dans 60 minutes… A moins qu’un ancien prisonnier ne vous ait laissé suffisament d’indices pour pouvoir vous échapper. Verdict dans une heure !

visuels journaliste 3
Et tout le toutim…

À notre arrivée chez Gamescape, nous sommes chaleureusement accueillis par Irving, co-fondateur de l’enseigne. Initialement invités pour nous confronter au Défi de l’alchimiste, salle réputée pour être la plus difficile de l’enseigne voire de Paris, Irving nous propose d’abord de nous échauffer avec Le cachot de la Bastille. Comme vous vous en doutez, nous acceptons sa proposition avec grand plaisir.

Après quelques échanges autour d’un verre d’eau, notre game master nous accompagne au sous-sol, à l’entrée du cachot. Avant de pénétrer dans la salle, il nous conte le scénario et nous rappelle que nous ne serons pas seuls lors de notre aventure puisqu’il veillera sur nous. S’arrêter là est bien trop simple… Avoir les yeux bandés et être enchaîné les uns aux autres est tellement plus sympathique ! Ambiance !

C’est donc dans le noir, pieds et mains liés, que nous entrons dans la salle. Une voix nous expliquant notre mission retentit ; nous pouvons maintenant enlever nos masques. Nous constatons alors que nous sommes enfermés dans une magnifique cave voutée digne des plus beaux édifices parisiens.
A travers les barreaux de notre cellule, nous pouvons voir le bureau du garde du cachot ainsi que la porte de sortie, celle qui nous mènera vers la liberté… Encore faudra-t-il l’atteindre !

Tous les éléments sont présents pour nous plonger au cœur du XVIIIème siècle. Aucun écran ou élément technologique ne vient troubler le décor. En plus de barreaux, de chaînes, de cordes et de vieux cadenas, une guillotine est présente dans la pièce. Imperturbables, nous gardons la tête sur les épaules !

Nous commençons rapidement notre fouille. Malheureusement, nos mouvements sont ralentis par les chaînes qui nous entravent les pieds ou les mains. Une grande coordination est indispensable pour pouvoir se déplacer ensemble.

Même si nous n’arrivons pas tout de suite à nous détacher, nous parvenons cependant à rassembler tous les éléments pour nous libérer de notre cellule.
Nous voilà maintenant dans le bureau… La porte de sortie nous nargue. Nous reprenons alors notre fouille et nous retrouvons face à une multitude de cadenas.

Dans cette partie de la salle, la réflexion est un peu plus présente. Certaines énigmes, plus difficiles, mobilisent d’ailleurs toute l’équipe. Contrairement à certaines salles où nous pouvons nous répartir les tâches, il est souvent indispensable de réfléchir ensemble dans Le cachot de la Bastille.

Nous réussissons assez rapidement à ouvrir tous les cadenas de cette salle. Une étape nous pose toutefois quelques soucis mais l’aide précieuse de notre game master nous remet sur la voie et nous permet d’en venir à bout.

Nous voilà maintenant face à l’énigme finale… Cette dernière, malgré ses airs compliqués, est pourtant assez simple. Le tout est de garder la tête froide afin de ne pas paniquer.
C’est après l’avoir résolue et au bout de 46 minutes et 27 secondes d’enfermement que nous mettons la main sur la clef de la liberté. La place de Grève attendra !

Nous

Après délibération du conseil

Nous avons enfin testé une salle de Gamescape et ne le regrettons absolument pas. Il était temps ! Le cachot de la Bastille est un escape game de qualité. Les énigmes sont en parfaite cohérence avec le scénario et le sens du détail est impressionnant. Aucun anachronisme ne vient d’ailleurs gâcher l’immersion.

Certes, les énigmes de cette salle sont assez linéaires et les cadenas sont présents en très grand nombre mais que voulez-vous… Nous sommes en 1703 et il serait ridicule de devoir déverrouiller un iPhone !

Pour ne rien gâcher, les locaux sont magnifiques et l’accueil très agréable. Nous avons vraiment apprécié revenir aux bases de l’escape game où le but est de s’échapper. Cela est simple et fonctionne toujours aussi bien !

Que vous soyez débutant ou joueur aguerri à la recherche d’un retour aux sources, nous vous conseillons Le cachot de la Bastille sans aucune hésitation.

Bulletin scolaire

Décors : 4
Fouilles : 3
Réflexion : 2
Difficulté générale : 2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s