Contagion

Pour votre gouverne

L’antichambre
55 boulevard Saint Martin
75003 Paris

Lignes 4 & 8 & 9 : Station Strasbourg – Saint-Denis

www.lantichambre.paris

Après être sortis indemnes de Vaudou et KGB, nous décidons de retourner, pour la troisième fois, chez L’antichambre pour découvrir Contagion.

Si vous envisagez de sauver Paris d’une effroyable épidémie, sachez qu’il n’y a qu’une seule salle proposant cette énigme. Vous ne pourrez donc compter que sur votre équipe pour en venir à bout.

Pour ce faire, entre 10€ et 40€ par personne doivent être investis et ce, même s’il s’agit de sauver la capitale. Comme à chaque fois, le tarif découle du nombre de participants et de l’horaire choisi lors de votre réservation.

Le scénario ?

Suite aux ravages provoqués par une terrible épidémie, des émeutes se multiplient… Paris est malade ! Paris va mal !
Pour mettre fin aux troubles qui sévicent dans la ville lumière, actuellement mise en quarantaine, l’armée est sur le point d’intervenir. Cette dernière n’a d’ailleurs pas prévu de faire dans la dentelle…

Afin de sauver d’innocents parisiens, votre devoir est donc de trouver l’antidote. Pour cela, vous devez pénétrer dans le laboratoire du professeur Sabatier qui fut la première victime de cette horrible tragédie.

L’armée intervient dans 60 minutes… Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire.

Sans titre-3
Et tout le toutim…

Après avoir pénétré dans les locaux de L’antichambre, nous rangeons nos effets personnels dans des casiers individuels fermés à clef. Le game master nous propose alors de revêtir une blouse de scientifique. C’est donc dans une tenue digne des époux Curie que nous nous apprêtons à entrer dans le laboratoire.

Avant cela, le game master nous rappelle, de façon plus que succinte, le pitch de cette énigme. Qu’à cela ne tienne, Internet est là pour nous aider à comprendre et à écrire cet article…

La découverte du laboratoire est aussi rapide que l’explication du scénario. Quelques cadres et un grand tableau rempli de symboles chimiques habillent les murs. Un bureau orné de fioles et d’une machine à écrire, une table, un microscope, un meuble fermé… Ce sera tout pour le mobilier. Ajoutons qu’aucun support n’est mis à disposition pour prendre des notes… Dommage !

Après une brève vidéo d‘introduction, le compte à rebours commence et nous nous mettons à fouiller. Soyons honnêtes, vu la pauvreté du décor, cette fouille se termine très rapidement. S’en suit un jeu de logique que nous résolvons en seulement quelques secondes. Nous accédons ensuite à la deuxième pièce en moins de temps qu’il ne faut au virus pour se propager.

Cette deuxième salle est un peu plus fournie en élèments de décors. Voilà qui nous aide un peu plus à nous sentir comme de vrais petits rats de laboratoire… Tout comme dans la première salle, nous enchaînons les épreuves assez rapidement.

Pour progresser dans le jeu, nous faisons appel au game master à deux reprises. En effet, la dernière étape nous interroge quelque peu… Soulignons, cette fois-ci, que notre maître du jeu a été assez efficace.

Nous parvenons finalement à trouver l’antidote en seulement 44 minutes. Paris est sauvé ! C’est super ! Tout le monde est content !
Voilà, voilà…

Sans titre-4
Après délibération du conseil

Comme vous l’avez compris, cette salle est loin d’être notre favorite. En effet, la pauvreté des décors et le manque d’étapes à résoudre font que nous sommes sortis assez déçus de cet escape game. Pour la première fois depuis nos débuts dans le milieu, nous ne nous sommes pas amusés.

Même si nous avons résolu les énigmes assez rapidement, nous devons noter qu’elles manquent parfois de fluidité et surtout de lien avec le scénario. L’immersion est, elle aussi, remise en cause lorsque nous découvrons que le contenant de l’antidote est en fait… Un tube à essai en plastique Sodebo !

Pour conclure, cette salle n’a pas de quoi fouetter un chat… Ou un rat !

Bulletin scolaire

Décors : 2
˜Fouilles : 1
˜Réflexion : 2
Difficulté générale : 2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s